Accueil » Revue des Marques » Sommaire » La revue des Marques numéro 92
Top
Revue des marques : numéro 92 - octobre 2015
 

Livres


Marketing, les illusions perdues
par Florence Touzé

• « Aujourd’hui, la capacité du marketing à imposer un modèle de consommation censé créer du confort et de la richesse est épuisée ». Pour conjurer les illusions perdues, l’auteure nous conseille de « passer à une approche respectable », à un marketing non plus strictement commercial mais implicatif, qui prenne en compte l’émancipation du consommateur, établisse des contrats de marque plus exigeants – contrat relationnel, contrat transactionnel, contrat sociétal –, et des nouveaux liens entre l’entreprise et ses publics.
Éditions La Mer Salée, 162 pages, 19 €.
 
Rupture, vous avez disrupture ?
Le futur est déjà dernière nous


• Onze auteurs des « Mardis du Luxembourg » apportent dans ce livre leur réflexion quant à ce que sera demain. Trois approches sont proposées, selon l’humeur de chacun. L’approche « historique » avec, par exemple, François Laurent et la « bêtise collective », l’approche expérientielle avec Luc Basier et la communication digitale, l’approche philosophique avec Yves Krief et le Zombie Boy.
Éditions Kawa, 138 pages, 28,95 €.
 
Les clés du futur
par Jean Staune

• Cinq révolutions, simultanément à l’oeuvre, vont profondément modifier notre façon de produire, de consommer et de vivre. Elles sont de nature scientifique, technologique, managériale, économique et sociétale. L’auteur propose, entre autres, dix pistes pour repenser la finalité de l’entreprise et construire le monde de demain. À lire impérativement !
Plon, 716 pages, 24,90 €.
 
Le Code de la propriété intellectuelle n'autorisant, d'une part, que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privée du copiste et non destinées à une utilisation collective, et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration, toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayant cause est illicite. Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles L 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle
Bot
Rechercher

Newsletter

Restez informés sur les nouveaux articles disponibles depuis le site. Inscrivez-vous à la newsletter
Dossiers les plus consultés

Cas d’école

Etudes

Gender marketing : savoir s’adresser aux femmes
Bas
Flash Player