Accueil » Revue des Marques » Sommaire » La revue des Marques numéro 84
Top
Revue des marques : numéro 84 - octobre 2013
 

Marques & sécurité

Sur le plan de la sécurité, les consommateurs reconnaissent la supériorité des grandes marques par rapport aux marques de distributeurs et au hard discount.

Olivier Desforges


Olivier Desforges
Olivier Desforges
Echaudés par de nombreuses crises récentes, les consommateurs ont, aujourd'hui, des attentes très fortes en matière de sécurité, notamment sur le plan de leur santé et celle de leur famille. Et sur ce point, ils reconnaissent la supériorité des grandes marques par rapport aux marques de distributeurs et au hard discount.

Mais, pour répondre à cet objectif, même si le risque zéro n'existe pas, les marques se doivent d'être particulièrement vigilantes en matière de contrôle, que ce soit en interne, chez leurs fournisseurs ou encore chez leurs sous-traitants, afin d'éliminer tout risque de malveillance ou de fraude.

En matière de sécurité, le Conseil national de l'emballage rappelle utilement le rôle primordial du packaging, garantie du maintien de la qualité du produit tout au long de la chaîne logistique et vecteur d'information. Une information que le consommateur souhaite bien sûr, la plus claire, complète et transparente que possible, à la fois sur les composants du produit et sur leur origine.
 

Notons par ailleurs, dans ce numéro, l'analyse faite par Fabrice Renaudeau de l'évolution actuelle du mass marketing dans le secteur des produits de grande consommation. Analyse qu'il est intéressant de rapprocher des premiers résultats de l'étude KantarWorldpanel, dévoilant les raisons du succès des plus grandes marques mondiales.

Clin d'oeil de l'histoire, deux marques-cultes, Perrier et Roquefort Société, qui eurent d'ailleurs un temps le même actionnaire, célèbrent cette année leur 150e anniversaire. Il était tout naturel de leur rendre hommage.

Outre de nombreux cas d'école (la saga Herta, la gestion de crise chez Findus, la redynamisation de Royco), ce numéro de la revue présente aussi l'exceptionnel succès d'édition, depuis quelques années, des mini-livres de recettes de marques. Preuve supplémentaire, s'il en était besoin, du profond attachement émotionnel aux grandes marques.


Le Code de la propriété intellectuelle n'autorisant, d'une part, que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privée du copiste et non destinées à une utilisation collective, et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration, toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayant cause est illicite. Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles L 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle
Bot
Rechercher

Newsletter

Restez informés sur les nouveaux articles disponibles depuis le site. Inscrivez-vous à la newsletter