Accueil » Revue des Marques » Sommaire » Livres numéro 96
Top
Revue des marques numéro 96
 

Livres

L’emballage, ce bel inconnu

par Michel Fontaine

La plupart des citoyens consommateurs ignorent tout des emballages qui les entourent. En fait, ils ne les voient plus, tant ils se dissimulent au service des produits qu’ils contiennent. Quand le citoyen trie les emballages devenus vides, il n’imagine pas un seul instant le pourquoi et le comment de leur parcours. Cet ouvrage écrit par Michel Fontaine, président du Conseil national de l’emballage, est résolument pédagogique. Il doit permettre à chaque lecteur de trouver des réponses claires à ses questions, de regarder d’un oeil nouveau et non partisan ce compagnon méconnu de sa vie quotidienne.

236 pages, 24,50 €, en vente sur Books on Demand, Amazon et Decitre

Le procès de la communication

par Thierry Wellhoff

Superficielle, manipulatrice, créatrice de pollution visuelle… sont trois des principaux griefs formulés couramment à l’encontre de la communication, bouc émissaire de la société de consommation. Président de l’agence de communication Wellcom, Thierry Wellhoff ouvre le procès de la communication, mettant en scène accusation et défense. Il donne la possibilité au lecteur de voter en ligne sur leprocesdelacommunication.com ou en flashant un tag figurant en fin d’ouvrage. Il apporte les témoignages de huit experts, dont Stéphane Richard, président d’Orange, Franz-Olivier Giesbert, éditorialiste, et Hervé Temime, avocat pénaliste. Livre subtil…

Coll. « Manitoba », Les Belles Lettres, 202 pages, 21 €

Le design thinking par la pratique

par Florence Mathieu et Véronique Hillen

Philosophie issue de la Silicon Valley et expression inventée par le fondateur du cabinet de conseil Ideo, le design thinking définit une expérience idéale, à la croisée de ce qui est désirable pour ceux pour qui on veut innover, de ce qui est techniquement réalisable et de ce qui est viable économiquement pour le porteur de projet.

Eyrolles, 166 pages, 22 €

 
Le Code de la propriété intellectuelle n'autorisant, d'une part, que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privée du copiste et non destinées à une utilisation collective, et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration, toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayant cause est illicite. Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles L 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle
Bot
Rechercher

Newsletter

Restez informés sur les nouveaux articles disponibles depuis le site. Inscrivez-vous à la newsletter
Dossiers les plus consultés

Cas d’école

Etudes

Gender marketing : savoir s’adresser aux femmes
Bas