Accueil » Revue des Marques » Sommaire » La revue des Marques numéro 77
Top
Revue des marques : numéro 77 - janvier 2012
 

Marques et consommation engagée

Dans la période de crise actuelle, le consommateur est attiré par une consommation d'origine locale, avec ce que cela sous-entend de défense des producteurs, de soutien à l'emploi local, et de réduction de la production de gaz à effet de serre.

Olivier Desforges


Olivier Desforges
Olivier Desforges
Le consommateur est de plus en plus conscient des impacts sociaux et environnementaux des produits qu'il consomme.

Certes ses actions en faveur de l'environnement ont majoritairement des motivations plus personnelles (impact sur sa santé) que réellement collectives. Néanmoins, mieux informé, il est conscient de son rôle et du pouvoir économique qu'il peut exercer par ses choix de produits ou de circuits de distribution.

Dans la période de crise actuelle, il est attiré par une consommation d'origine locale, avec ce que cela sous-entend de défense des producteurs, de soutien à l'emploi local, et de réduction de la production de gaz à effet de serre.
Même s'il est parfois difficile à appréhender pour les produits manufacturés, le critère "origine" est donc appelé à jouer un rôle important,... et fait d'ailleurs l'objet de sujets d'actualité.

Serge Papin (PDG de Système U) rappelle dans l'interview qu'il a accordée à la Revue, la prise en compte de ces nouvelles attentes des consommateurs par la Grande Distribution, et les conséquences qu'elle en tire pour ses produits à marques propres.

Les fabricants de grandes marques sont, eux aussi, très sensibles à ce souhait d'évoluer vers une consommation plus éthique, solidaire, ou écologique.
Les exemples comme ceux de Lu (Harmony), Nestlé (chocolat) ou Garnier (Ultra doux) sont révélateurs de cette adaptation.

Les entreprises fabricantes ont par-dessus tout, le respect du consommateur et un sens aigu de leur responsabilité. Cela rend d'autant plus critiquable la démarche de communication de E.Leclerc, s'érigeant en "approbateur de la consommation responsable", et délivrant à telle ou telle grande marque son propre label d'honorabilité.

Le Code de la propriété intellectuelle n'autorisant, d'une part, que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privée du copiste et non destinées à une utilisation collective, et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration, toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayant cause est illicite. Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles L 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle
Bot
Rechercher
Dossiers les plus consultés

Cas d’école

Etudes

Gender marketing : savoir s’adresser aux femmes
Bas
Flash Player