Accueil » Revue des Marques » Sommaire » La revue des Marques numéro 62
Top
Revue des marques : numéro 62 - Avril 2008
 

Marque et capital immatériel

La contrefaçon, en forte hausse, touche aujourd'hui tous les secteurs, et les atteintes aux marques sur Internet se multiplient. Plus que jamais, la défense de l'innovation doit être prioritaire ainsi que la lutte contre la contrefaçon.

Par Alain de Cordemoy


Alain DE CORDEMOY Les grandes marques de produits de grande consommation (PGC) traversent une période délicate. Dans un contexte de forte sensibilisation au pouvoir d'achat, l'hypermédiatisation de la hausse des prix, liée aux matières premières, ne leur est guère favorable. Elle pourrait relancer la progression des marques de hard-discount et des marques de distributeurs (MDD).

Sur le plan de l'image par ailleurs, les grandes marques sont confrontées à l'émergence d'un nouveau type de marques (marques "bio", marques issues du commerce équitable, petites marques spécialisées) associées positivement à des valeurs morales, éthiques et sociales et à un système de production "à dimension humaine".

Par opposition, les grandes marques de PGC sont, elles, associées au système marchand de la grande distribution avec tout ce qu'il porte parfois de négatif (offre sur-abondante, sollicitation excessive, abus de merchandising et de publicité).

Au-delà de ces affrontements d'origine commerciale, ce numéro de la Revue est consacré à une dimension plus stratégique de la Marque : le capital immatériel qu'elle représente et la nécessité de la protéger pour assurer son avenir.

Les marques se diversifient fortement : elles se développent principalement dans les services et les loisirs (voir l'analyse de l'historique des dépôts) et les marques de licence, traditionnellement limitées à certaines catégories, se généralisent avec succès. La contrefaçon est en forte hausse, elle touche aujourd'hui tous les secteurs, et les atteintes aux marques sur Internet se multiplient. Plus que jamais, la défense de l'innovation doit être prioritaire et la lutte contre la contrefaçon, aidée maintenant par un nouvel arsenal législatif, doit être renforcée.

Veille et Intelligence économique, droit de la propriété intellectuelle et des nouvelles technologies deviennent donc des secteurs- clés. La dimension juridique joue désormais un rôle majeur dans la stratégie de conquête et de développement de la marque et contribue très largement à sa valeur.



Le Code de la propriété intellectuelle n'autorisant, d'une part, que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privée du copiste et non destinées à une utilisation collective, et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration, toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayant cause est illicite. Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles L 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle
Bot
Rechercher

Newsletter

Restez informés sur les nouveaux articles disponibles depuis le site. Inscrivez-vous la newsletter
Flash Player