Accueil » Revue des Marques » Sommaire » La revue des Marques numéro 60
Top
Revue des Marques - numéro 60 - octobre 2007
 

Les marques & les hommes

Nivea et Lancôme depuis plusieurs années, Coca-Cola ou Volvic plus récemment, sont des exemples intéressants de marques ayant élargi leur offre en y trouvant croissance, dynamisme et renouvellement de leur image.

Par Alain de Cordemoy


Alain De Cordemoy

A l'exception de quelques catégories comme les produits de rasage, les alcools ou le textile, le consommateur masculin était rarement une cible privilégiée pour les produits de grande consommation.

Mais notre société évolue rapidement et la structure des foyers se modifie, comme le soulignent les études sur l'homme-consommateur présentées dans ce numéro par TNS, Mondadori ou Brain Value.

Les marchés de la cosmétique et de la lingerie masculine illustrent cette évolution, aussi bien dans l'attitude de l'homme d'aujourd'hui quant à la beauté et à la séduction que dans le discours des marques.

Cette évolution a incité des marques de ces secteurs, mais aussi dans d'autres, comme l'alimentaire, à augmenter leur offre et à diversifier leurs gammes avec des produits nouveaux spécifiquement destinés à cette cible.

Nivea et Lancôme depuis plusieurs années, Coca-Cola ou Volvic plus récemment, sont des exemples intéressants de marques ayant élargi leur offre en y trouvant croissance, dynamisme et renouvellement de leur image.

Pour terminer, je ne résiste pas au plaisir de signaler que cette année encore, la campagne collective d'affichage menée par les grandes marques a obtenu des résultats spectaculaires, renforçant l'image des marques auprès des consommateurs, sur leurs valeurs les plus fortes comme l'innovation, le plaisir, la qualité et la confiance.

Le Code de la propriété intellectuelle n'autorisant, d'une part, que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privée du copiste et non destinées à une utilisation collective, et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration, toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayant cause est illicite. Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles L 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle
Bot
Rechercher

Newsletter

Restez informés sur les nouveaux articles disponibles depuis le site. Inscrivez-vous à la newsletter
Partenaires
INPI
bot
Flash Player