Accueil » Revue des Marques » Sommaire » La revue des Marques numéro 56
Top
Revue des Marques - numéro 56 - Octobre 2006
 

Les nouvelles pistes de l'emballage ménager

Créé en 2001, Cofresco Institute s'est fixé comme objectif d'inciter et de promouvoir la recherche dans le domaine de l'emballage alimentaire domestique. Le marché européen se révèle important mais, à l'heure actuelle, peu de marques y sont présentes. Face à l'industrie alimentaire, l'emballage domestique apparaît comme le parent pauvre du marché.

Propos recueillis par Anne-Sophie LE BRAS (ICAAL).



Les nouvelles pistes de l'emballage ménager

70 % des Allemands, 40 % des Espagnols et 30 % des Français emballent et réemballent les aliments à leur domicile. Tel est le constat établi par Cofresco, leader européen de l'emballage alimentaire domestique qui occupe un tiers du marché avec un chiffre d'affaires de 200 millions d'euros. Né en 1996 d'une joint-venture entre Melitta Group et SC Johnson, Cofresco possède les marques Albal et Handy Bag en France ainsi qu'en Espagne, Toppits en Allemagne, au Benelux et en Scandinavie ainsi que Glad en Irlande. Pour répondre aux attentes d'un secteur à fort potentiel d'innovation, Cofresco a créé, en novembre 2001, Cofresco Institute. Ses objectifs : soutenir et valoriser la recherche dans le domaine de l'emballage ménager.

Les nouvelles pistes de l'emballage ménagerAlbal commercialise des boîtes en plastique pouvant aller au micro-ondes, au congélateur et préservant les arômes des produits.

70 % des Allemands, 40 % des Espagnols et 30 % des Français emballent et réemballent les aliments à leur domicile.
De plus en plus sophistiquée, la recherche dans ce domaine doit considérablement se développer et notre vocation est de l'encourager
souligne Gilles Maillet, directeur marketing, commercial, R&D Europe de Cofresco et président du Comité scientifique du prix de l'innovation. Cofresco Institute met en oeuvre cette politique à travers quatre actions : la remise d'un prix de l'innovation, le financement de projets de recherche - récompensés ou non - voués à déboucher sur des innovations dans le domaine, la concrétisation de partenariats avec des organismes de recherche, l'évolution et la stimulation d'un réseau de chercheurs européens. Le prix de l'innovation 2005 a récompensé le projet de développement d'un emballage ménager biodégrabable pour la conservation des fruits et légumes frais, constitué à partir d'un composite associant papier et gluten de blé.

Le marché européen de l'emballage alimentaire domestique

700 millions d'euros de chiffres d'affaires

Quatre segments :
• 36 % réalisés par l'aluminium,
• 34 % par les sacs de conservation et de congélation,
• 17 % par les films plastiques,
• 13 % par les emballages papiers.
• champs d'application : stockage, transport et transformation, de l'achat à la consommation.

Les nouvelles pistes de l'emballage ménager  Les nouvelles pistes de l'emballage ménager  Les nouvelles pistes de l'emballage ménager Les nouvelles pistes de l'emballage ménager


Les nouvelles pistes de l'emballage ménager
La jeune chercheuse s'est vue allouer un budget de 10 000 euros pour son projet en cours de développement. Les travaux menés sur des matières biodégradables ou des ressources renouvelables représentent l'un des défis du secteur, ce qui explique entre autres le choix du comité scientifique de Cofresco Institute. Le projet doit répondre à trois critères pour se voir décerner le prix de l'innovation : le degré d'innovation, la valeur scientifique et la valeur ajoutée pour le consommateur. Les projets proposés cette année sur le thème
Solutions innovantes utilisées par les consommateurs à la maison et qui améliorent la préservation ou la préparation des aliments
n'ont pas conquis le Comité scientifique qui n'a pas remis de prix.

Attentes des consommateurs

Créer des emballages dont l'utilisation est la plus universelle possible
représente le défi principal auquel sont confrontées les marques d'emballages ménagers. L'emballage doit être simple d'utilisation et très efficace en matière de conservation ou de cuisson, en évitant notamment le développement bactérien. Les consommateurs recherchent avant toute autre chose de la praticité et de la sécurité, tout en demandant des produits respectueux de l'environnement et en gardant la valeur organoleptique des aliments.


Les produits Cofresco récompensés

• Flexware, des barquettes fraîcheurs en plastique de la marque Albal, “Produit de l'Année” en 2000,

• les sacs de congélation “faciles à remplir”, “Produit de l'Année” en 2002 et Archer d'Or en Belgique la même année, pour le produit le plus innovant dans la catégorie “Matériel d'Emballage”,

• les sacs poubelles Handy Bag pour le tri sélectif des déchets ménagers, Oscar de l'Innovation au Service Produit LSA en 2003.


Selon une étude menée par Cofresco Institute, quatre profils décrivent les consommateurs d'aujourd'hui : les " attentifs" qui font attention à ce qu'ils mangent, les "pressés" qui consacrent moins de temps à leur course et à la préparation des repas, les "seniors" et les "écologiques". Récemment, Albal a lancé un nouveau sac de préservation pour les légumes d'un format plus grand pour s'adapter à différentes tailles et dont la fermeture s'effectue avec un double zip. Par ailleurs, cet emballage est doté de micro-aérations laissant circuler l'air et permettant ainsi aux légumes de respirer.
La qualité, le goût, la fraîcheur ainsi que l'innocuité des produits doivent tenir pendant une période prolongée d'au moins une semaine sans avoir recours à la surgélation
explique Gilles Maillet. Qui ajoute :
des progrès doivent être fait dans ce sens : pour l'instant une viande se conserve en moyenne trois à quatre jours dans le réfrigérateur et un poisson un à deux jours.

Majoritairement utilisé par les Français (99 %) et par les Espagnols (97 %), le papier d'aluminium est le premier produit à avoir été lancé en Europe. La marque Albal vient de mettre au point un aluminium noir, commercialisé sous le nom de "Fix-Brat Alu" en Allemagne. Utilisant des nanocouches de monoparticules de carbone en surface du papier d'aluminium, ce produit permet de réduire jusqu'à 30 % le temps de cuisson au four ou au barbecue. Les développements de produits inspirés des technologies multicouches et des nanotechnologies utilisées dans l'industrie alimentaire tendent à se généraliser mais
plusieurs écueils viennent faire obstacle à leurs réalisations
souligne Gilles Maillet.


Les nouvelles pistes de l'emballage ménager

Transfert de technologies

A l'inverse des emballages industriels, les sociétés d'emballages domestiques doivent réaliser des produits qui peuvent correspondre à tous types d'aliments. Avec des services de Recherche et Développement très actifs, l'industrie alimentaire, bien plus avancée, inspire de plus en plus les entreprises d'emballages ménagers et la recherche se développe dans ce sens. Trois grands enjeux se distinguent : la maîtrise de l'atmosphère contrôlée, les nanotechnologies et les technologies multicouches. Toutefois, trois obstacles non négligeables doivent être franchis. Le premier concerne l'universalité des produits, le deuxième, la qualité des produits, et le troisième, le coût de l'emballage. Contrairement aux emballages ménagers, les industriels maîtrisent, dans la chaîne alimentaire, la source et la qualité du produit au moment de son conditionnement.

En France, notamment, les réfrigérateurs observent en moyenne une température variant entre 7 et 8 °C, contre les 4 ou 5 recommandé
précise Gilles Maillet.
C'est pour cette raison que nous mettons notamment en place des partenariats avec des fabricants de réfrigérateurs, afin d'essayer de réduire l'impact de cette variable aléatoire".
Utilisés dans l'industrie alimentaire, les emballages intelligents détectent les éléments qui ne se trouvent pas dans l'aliment lui-même et les emballages actifs jouent une rôle de protection et non pas seulement de barrière. La généralisation des emballages utilisant ces deux techniques représente le défi technologique du secteur.
La recherche doit jouer un rôle important dans l'évolution du marché des emballages ménagers. Avec Cofresco Institute et notre propre service R&D, nous avons une véritable démarche d'innovation qui tire le marché vers le haut
conclut Gilles Maillet.


Le Code de la propriété intellectuelle n'autorisant, d'une part, que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privée du copiste et non destinées à une utilisation collective, et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration, toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayant cause est illicite. Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles L 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle
Bot
Rechercher

Newsletter

Restez informés sur les nouveaux articles disponibles depuis le site. Inscrivez-vous à la newsletter
Dossiers les plus consultés

Cas d’école

Etudes

Révolution commerciale, révolution pour les marques ?
Bas
Flash Player