Accueil » Revue des Marques » Sommaire » La revue des Marques numéro 54
Top
Revue des Marques - numéro 54 - Avril 2006
 

Ce que révèlent les brevets sur les marques

Propos recueillis par Pierre BUFFET*.


La disponibilité de grandes bases de données permet une analyse originale du matériau qui les constituent, à savoir du texte. Plus précisément, ce que les Anglo-saxons appellent le “text mining” est une technique proche de celle des chercheurs d'or : comment extraire une information intéressante et invisible au premier abord. Dans la mesure où les brevets sont une représentation textuelle du monde des nouvelles technologies, la question peut être posée de savoir si la marque y trouve sa place.

Demandons donc à notre “mineur de texte” d'explorer les brevets qui font référence au concept de marque commerciale pour mieux appréhender ce qui s'y cache. Une première extraction qui ne prétend en aucun cas à l'exhaustivité lui rapporte plus de 9 000 brevets sur un total, il est vrai, de 45 millions.

La marque déposée comme nom commun

Une première lecture - rapide - montre que souvent il est juste fait référence à un nom de marque suivi d'une mention du type “marque enregistrée”. Il s'agit pour le déposant du brevet d'utiliser un nom de marque pour désigner simplement un objet ou un produit tout en mentionnant que ce nom est une marque commerciale. Cela met en évidence des noms de marques d'usage courant. Par exemple, la marque Velcro apparaît dans 4 300 brevets, ce qui semble logique vu l'utilisation qui en est faite dans le monde du sport ou celui de la santé. Plus surprenant est de voir que la marque déposée Bluetooth, beaucoup plus récente, apparaît déjà 3 300 fois. Ce nom a été utilisé dans la langue courante en un temps record, comparé aux années nécessaires pour que Frigidaire s'impose comme nom commun.

La marque indélébile

L'approche ici consiste à concentrer l'analyse sur un secteur d'activité, le sport par exemple et plus précisément le golf qui, comme chacun sait est friand de marques. Le seul mot “golf” rapporte 44 documents dont la lecture révèle combien sont élaborées - et protégées - les techniques d'inscription des marques que ce soit sur les clubs ou sur les balles.

La marque et la contrefaçon

Dans l'exemple précédent, notre mineur a l'œil attiré par un brevet qui fait référence à la contrefaçon. Curieux, il décide donc d'extraire les textes renfermant ce concept. La lecture confirme l'attrait des inventeurs pour la protection de la marque en tant que signe. Plus intéressant peut-être est de voir que certaines techniques existent qui permettent de reconnaître le vrai du faux par simple lecture électronique comme c'est le cas pour les billets de banque ou les pièces d'identité. Enfin, un comptage des brevets trouvés par pays d'origine révèle que près de la moitié provient de Chine, loin devant les autres pays. Une interprétation possible de ce résultat inattendu est le rôle croissant de la propriété industrielle dans ce pays comme moyen de lutte contre la contrefaçon. L'analyse pourrait être poussée plus avant et montrer l'importance que revêt cet aspect dans tout le Sud-est asiatique.

Ces quelques voies d'exploration montrent combien sont variées les facettes de la relation entre nouvelles technologies et marques. Pour en savoir plus, il ne reste qu'à poursuivre le travail de notre mineur de brevets.

Notes

(*) Directeur général délégué, Questel.Orbit
Le Code de la propriété intellectuelle n'autorisant, d'une part, que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privée du copiste et non destinées à une utilisation collective, et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration, toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayant cause est illicite. Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles L 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle
Bot
Rechercher

Newsletter

Restez informés sur les nouveaux articles disponibles depuis le site. Inscrivez-vous à la newsletter

Parse error: syntax error, unexpected $end in /home/itnetwork/sites/prodimarques/_com/php/Maillage.php on line 1